10 septembre – En Méditerranée

Comme chaque matin, nous nous réveillons au son de la joyeuse voix de Sam qui nous souhaite une bonne journée et nous annonce le temps qu’il fera.

Nous sommes toujours en route vers Barcelone que nous devrions atteindre mercredi

Patricia et Renée essaient au pliage de serviettes

matin.

En ce qui concerne les passagers lésés, la direction d’All Ways Belgique a décidé de faire un geste en leur faveur. Les excursions annulées à Tanger seront remboursées tandis que toutes celles de Barcelone seront offertes. Les passagers qui restent à bord ou qui visitent la ville par leurs propres moyens recevront une indemnité de 25 €.

Nous sommes toujours en pleine mer et nous nous approchons tranquillement de la côte africaine. Notre biologiste Boudewijn Goddeeris est ravi car nous aurons bientôt la visite de mouettes et autres sortes d’oiseaux sur le pont.

Le capitaine répond aux questions

Le capitaine répond aux questions

Le soleil est avec nous, il fait 27°degrés, les bikinis sont de sortie, et toutes les chaises longues sont occupées.

A 11 heures, le capitaine Carlos Pizzaro est l’invité de Sam et Claudine au Show Lounge. Il raconte son parcours et répond aux différentes questions des passagers. Nous apprenons ainsi que, depuis l’année dernière, l’Athena est équipé d’un « death man system ». Il s’agit d’un détecteur qui donne l’alarme dès qu’il n’y a plus de mouvements dans la cabine de pilotage.

En ce qui concerne notre bateau, certains chiffres sont hallucinants : il consomme 38.000 litres de fuel par jour de navigation dont 30.000 pour le moteur et 8.000 pour les générateurs. Quant au réservoir, il contient 840.000 litres de fuel.

Le Détroit de Gibraltar

Vers 15h30, l’Athena s’engage dans le Détroit de Gibraltar qui sépare l’Europe de l’Afrique à la hauteur de Tanger. De loin, nous pouvons apercevoir la petite ville de Ceuta dans l’enclave espagnole du Maroc. Dans ce détroit nous apercevons plus de bateaux que précédemment: des porte -conteneurs, des ferries et des bateaux de peche, de même que des oiseaux de mer tels que des grandes mouettes. La distance minimum entre le continent européen et l’Afrique n’est que de 16 km.  Nous laissons l’Océan Atlantique derrière nous pour rejoindre la Mer Méditerranée. Notre conférencier n’hésitera pas à interrompre son exposé sur « La naissance de l’art moderne dans le contexte de Gaudi et Picasso » pour permettre à son auditoire d’ aller admirer ce célèbre détroit. Une apparition soudaine de dauphins provoque l’effervescence sur le pont, c’est tout un banc qui nous accompagne a tribord.  Ils semblent vouloir nous tenir compagnie dans le Détroit de Gibraltar.

Une fois arrivés dans la Méditterranée, la vie à bord reprend son cour normal.  Le karaoké dans la soirée a révélé de nouveaux talents  parmi  nos passagers.  Une agréable suprise nous attend à la fin du diner: vêtus de leur chemises traditionnelles en batik, les serveurs indonésiens nous donnent l’aubade avec leur instrument national, l’Anklung. Celui-ci est fabriqué à l’aide d’une tige de bambou, qui, manipulée d’ une certaine facon émet des sons mélodieux.

Notre chanteuse portugaise Anna nous interprète du Fado, chant nostalgique typique du Portugal qui a pour thème le chagrin suite aux marins disparus et autres peines de cœur. Avant de nous coucher, nous n’oublions pas d’avancer nos montres d’une heure, parce que ceci est également une croisière dans les fuseaux horaires.

L’orchestre des serveurs indonésiens en pleine action

Ana chante le Fado

 

  1. 11/09/2012 GODARD SYLVIANE

    Coucou les parents, tout d’abord merci pour la carte postale ça ne nous donne même pas envie de vous rejoindre! Malgré l’étape manquée vous avez l’air de bien vous amuser! On peut voir maminou deux fois sur les photos du blog (au bar et bronzette sur le pont) seule à chaque fois! Mais il est où papinou?demande Amélie!
    Cours de piscine aujourd’hui sans soucis elle ne voulait plus sortir de l’eau!vite, vite la semaine prochaine!
    Demain midi c’est marraine qui va la chercher à l’école elle est hyper contente mais vous lui manquez beaucoup et à moi aussi.
    Profitez bien de Barcelone ! Gros bisous de nous trois Sylviane Amélie Seb

  2. 11/09/2012 Wegnez Marie-Elisabeth

    Coucou. C est vraiment dommage pour le Maroc mais les apprentissages avaient l air intèressant. On en aura un apercu? Prenez un maximum de soleil car la pluie a fait son retour en nos vertes contrées. Bon amusement à Barcelone. A bientot. Bisous de nous trois

  3. 11/09/2012 VOSSWINKEL

    J’espère que tout va bien en tout cas cela en a l’air .J’espère toujours vous voir sur les photos!!! Profitez bien de cette dernière semaine. Bisous
    .

Laisser un commentaire :

*Information obligatoire

Contrôle anti-robots : veuillez remplir le champ ci-dessous avant de déposer votre avis *