30 juillet 2012 – Geiranger

30 juillet 2012 – Geiranger

Nous naviguons désormais un peu plus vers le Nord, nous le sentons à la température qui diminue le soir. Le soleil se couche vers 23h et à 5h il est déjà présent.

Ce matin, les moteurs de l’Athena s’arrête à 7h du matin. Nous jetons l’ancre à Geiranger, un de plus longs et plus grands fjords de Norvège, classé au patrimoine mondial de l’Unesco.  Il fait 16 km de long et à certains endroits il atteint 250 m de profondeur.  Nous sommes impressionnés de naviguer à travers ce fjord magnifique. L’Athena a l’air d’un tout petit insecte…

 

 

Les 7 soeurs

Geirganger est un petit village à la fin du fjord. En hiver, seulement  200 personnes y habitent et en été, ils sont environ 800 à y vivre. Geiranger est le “place to be” en Norvège. Les jours de haute affluence, ils sont plus de 6000 touristes à admirer ce haut lieu. Les environs sont fabuleux. Très connus par les automobilistes sportifs et les motards, la route des aigles, une route avec 11 virages serrés et une pente de plus de 10%. Quand nous naviguons, nous avons une vue magnifique sur la chute des 7 soeurs. 7 chutes d’eau l’une à côté de l’autre, descendent à 300 m de profondeur dans le fjord.

Fromage brun

A côté de la production de fruits –cette région produit un peu plus de la moitié des fraises et framboises de Norvège- l’agriculture y est l’une des principales sources de revenus.

Nous visitons une ferme dans le Norddal. C’est un complexe d’une vingtaine de petites maisons avec un toit en tourbe, dont une partie peut également être louée comme maison de vacances.

Ce site remonte à la période des vikings et les 300 dernières années ce fut une ferme d’été.  

Un certain nombre de bénévoles convaincus y font encore aujourd’hui du fromage de chèvre. La grande spécialité est le ‘brunöst’, un fromage brun très fort avec un goût de caramel.

Les cuisines en action

A bord, nous assistons à une démonstration de sculptures de fruits et légumes par Edwin. Il réalise des fleurs et des animaux à partir d’une pastèque et des ananas.

Et à 23h, nous assistons au Galley buffet et nous réalisons à quel point il doit être ardu de préparer chaque jour un menu à la carte pour 300 passagers.  En effet, le chef George nous ouvre les portes de ses cuisines et nous pouvons y admirer tout le travail réalisé en coulisse.

Et goûter aussi évidemment !

  1. 31/07/2012 karin van geel

    helaba ,
    hoe is het aan boord al veel pillekes moeten nemen tegen zeeziekte,hopelijk valt het mee
    al mooie dingen gezien precies n wij maar werke hier
    ik doe de groetjes aan mijn drie tantekes ook aan ons voke en nonkel theo alsook aan de reisgenoot
    van tante josee geniet nog van jullie mooie reis
    dikke kussen danny en karin

  2. 31/07/2012 Marie-Eve

    Coucou papa,
    Je viens d’écouter tes messages et je suis très contente que tout se passe bien.
    Avec les paysages magnifiques, tu dois regretter ton appareil photo.
    Ici, tout tranquille, boulot comme d’hab et enfants sages 🙂
    Merci pour tes messages et à bientôt.
    Bisous

  3. 31/07/2012 Marie-Madeleine et Paul

    Coucou Nicole et Joël,
    Nous supposons que votre voyage est proche d’un rêve.
    Mémorisez le plus possible afin de nous le raconter.
    Bisous de notre part et de celle d’Alec.

  4. 31/07/2012 à toute la famille

    Grâce au blog, nous pouvons suivre un peu de votre itinéraire, et je pense que vous n’avez probablement pas assez de yeux pour admirer toute cette merveille, alors profitez en bien, j’espère que je ne vous manque pas trop (je blague évidemment)
    bien le bonjour de nous tous, Marie-Line

  5. 31/07/2012 Laurent Devinck

    À Ghislaine et Jean-Marie
    Geirganger, wow ! Nous voulons goûter au fromage brun ! Deux jeunes mariés fatiguants confirmés pour octobre; faites donc le plein d’énergie avant notre arrivée 😉 Bonne fin de croisière, gros bisous

Laisser un commentaire :

*Information obligatoire

Contrôle anti-robots : veuillez remplir le champ ci-dessous avant de déposer votre avis *