Jeudi 5 juillet 2012-Saint Petersbourg

Chers amis

Vers 8 heures du matin.

La fête continue et aujourd’hui nous allons visiter d’abord le Musée de l’Hermitage, l’ancien palais d’hiver impérial, un bâtiment gigantesque construit au 18e siècle par l’architecte Italien Bartolomeo Rastrelli qui s’étend à perte de vue le long dela Neva et dont la façade peinte en vert et blanc est ponctuée par d’innombrables fenêtres ornées de « mascarons » grotesques.

La GrandeCatherinen’aimait pas l’Hermitage, qu’elle jugeait trop baroque et très démodé mais aujourd’hui nous allons nous joindre aux dizaines de milliers de visiteurs qui ne sont pas du même avis.

A neuf heures les masses qui viennent admirer les trésors du musée ne sont pas encore arrivés et nous montons l’Escalier des Ambassadeurs aux dorures somptueuses pour découvrir, entre autres, des lustres, des meubles,des sculptures, des objets d’art et des tableaux les uns encore plus spectaculaires que les autres. Indigestion visuelle ? Oui ! Syndrome de Stendhal. Oui ! Mais les collections de l’Hermitage enchantent, étonnent et fascinent parce que ses trésors s’appellent Rembrandt, Rubens, van der Weyden, Goya, Velazquez et bien d’autres grands noms de l’histoire de la peinture. A l’étage, l’ancienne collection Choukine regorge d’œuvres capitales signés Renoir, Degas,Monet, Pissaro, Manet, Matisse(« La Danse ») Picasso, Van Dongen, Leger, Derain etc.etc.etc. et en sortant on doit se frayer un chemin à travers une foule toujours grandissante qui réclame, elle aussi, le droit à la beauté.

L’excursion sur les canaux de la ville est absolument fascinante et vue de l’eau Saint Petersbourg est encore plus belle.Après un déjeuner typiquement Russe dans le restaurant Nikolaevsky, situé dans l’ancien palais du Grand Duc Nikolay Nikolayevich Senior notre guide « All Ways » Anik nous emmène àla Forteresse  Pierreet Paul où nous nous recueillons un moment devant le tombeau de Pierre le Grand et devant la chapelle où reposent les dépouilles mortelles du Tsar Nicolas II, l’Impératrice Alexandra, le Tsarevitch et ses quatre sœurs, Olga, Maria, Tatiana et Anastasia.

Il est temps de rentrer au bateau et de dire « au revoir » à Saint Petersbourg. A 19 heures l’Athena lèvera l’ancre pour se diriger vers Helsinki….

Bon appétit et bonne nuit,

A demain,

Barbara et René Stoeltie

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire :

*Information obligatoire

Contrôle anti-robots : veuillez remplir le champ ci-dessous avant de déposer votre avis *