Mercredi 4 juillet 2012-Saint Petersbourg

Chers amis,

7 heures du matin :

Saint Petersbourg….enfin !

Depuis de longues années nous collectionnons des livres sur les palais de Saint Petersbourg et nous avons des masses d’amis qui en sont revenus avec des commentaires tellement enthousiastes (voir dithyrambiques) qu’on a l’impression de connaître la ville comme notre poche. Enfin nous allons pouvoir nous promener, comme eux, dans les jardins splendides de Petrodvorets, voir jaillir les fontaines dans le parc, faire des photos des statues néo-classiques lourdement dorées qui ornent les terrasses  et enfin nous allons voir la merveille qui se nomme Pavlovsk et nous promener dans un état d’extase dans ses salles magnifiquement décorées. Chut ! Notre guide Edouard nous fait signe et il est temps de découvrir les merveilles de la capitale Russe….

En roulant vers Pavlovsk nous nous sommes souvenus du fait que vers la fin du 19e siècle le  Tsar Nicolas II avait commissionné 4000 clichés ( !) sur verre du palais et que c’est grâce à ce trésor d’images que Pavlovsk a pu renaître de ses cendres. Détruit pour la plus grande partie vers la fin dela Seconde Guerre Mondiale, la résurrection du palais d’été du Tsar Paul I et de son épouse, l’impératrice Maria Feodorovna a été réalisé par des hommes et des femmes courageux qui avaient caché le mobilier dans des endroits sécurisés et avaient enterré les statues dans le parc avant la catastrophe. Par la suite des artisans exceptionnels ont reconstruit le décor original et aujourd’hui le visiteur qui découvre Pavlovsk de salle en salle, de meuble en meuble, de fresque en fresque et de statue en statue reste bouche bée devant tant de talent et tant de détermination pour sauver un héritage culturel. En visitant Pavlovsk nous nous sommes rendus compte  que la plus grande partie du palais n’a que trois quart de siècle et que l’homme -s’il veut- peut encore créer des chefs d’œuvres architecturales d’une importance capitale.

Après le déjeuner dans le restaurant Summer Palace, un énorme pastiche contemporain dans le goût baroque situé sur la route de Saint Petersbourg , nous nous sommes rendus dans les jardins de Pedrovorets, une autre merveille au pied d’un palais 18e de style néo-classique jaune et blanc et dont les cascades  s’ornent de statues antiques dorées. Inspiré par les « fabriques » du Château de Marly, Pierre le Grand, mégalomane à souhait, fit installer à Petrodvorets le plus important ensemble de jets d’eau et de fontaines au monde et faut-il s’étonner qu’après une journée si lourde en émotions esthétiques nous avions hâte de rentrer nous reposer au bateau et de nous préparer physiquement et mentalement à une seconde journée inspirante dans Saint Petersbourg ?

A demain chers amis,

Barbara et René Stoeltie

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire :

*Information obligatoire

Contrôle anti-robots : veuillez remplir le champ ci-dessous avant de déposer votre avis *