04 Juillet – Hellesylt – Geiranger

Un modèle de fjord

Geirangerfjord, patrimoine mondial de l'Unesco

Les chaloupes

Lundi. Le bateau s’engage dans le fjord de Geiranger. Le débarquement a pu se faire grâce aux chaloupes . A chaque navette, les chaloupes de l’Athena, qui en réalité sont des bateaux de sauvetage, ont  déposé à terre une cinquantaine de personnes . Certains s’étaient inscrits pour l’excursion d’une journée, de Hellesylt à Geiranger. D’autres sont restés plus longtemps à bord et ont entamé leur excursion à partir de l’idyllique Geiranger.

Le fjord de Geiranger est un des fjords les plus connus de la Norvège. On peut même parler d’un beau modèle de fjord. Le fjord est repris sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Il vous offre tout ce que vous pouvez vous imaginer quand vous rêvez à un fjord : une eau claire bleutée, des pentes escarpées de 1.500 mètres,  de la neige sur les sommets les plus hauts, des chutes d’eau envoûtantes, des bois à perte de vue, des prés verdoyants et ici et là une ferme couleur pastel.

Les Sept Soeurs étaient 4

Sept chutes d’eau filant l’une à côté de l’autre sont très renommées : les  Sept Soeurs. Nous avons pu en admirer quatre. A cette époque de l’année, la neige a fondu et elle ne peut plus alimenter toutes les Soeurs.

Dans le fond de la gorge se niche le village de Geiranger qui compte à peine 240 habitants. Il est malgré tout un centre touristique important. On ne peut atteindre Geiranger que de trois façons : soit par la route de l’Aigle, soit par le chemin sinueux qui passe devant le refuge Djupvas, soit par bateau.  Les deux routes dévoilent une dizaine, voire même une “centaine” selon certains guides, de virages en épingle à cheveux. Elles nous mènent vers des panoramas à vous couper le souffle. Du moins si le temps le permet.  Au matin, nous étions enveloppés d’un brouillard épais. Mais heureusement, dans l’après-midi, le soleil s’est manifesté et nous avons pu faire des photos magnifiques.

A Geiranger, beaucoup de choses ont changé. Auparavant, c’était un trou perdu où les quelques habitants vivaient d’agriculture, d’élevage et de pêche. Maintenant, ils vivent de tourisme à 90%. En été, une moyenne de quatre bateaux de croisière par jour jettent l’ancre devant Geiranger.Les visiteurs qui veulent arriver au sommet de la montagne Dalsnibba haute de 1500 mètres sont attendus par une centaine de bus. Le dernier bout de la route est un chemin de gravier car ni l’asphalte ni le beton ne résisteraient au gel.

Sur et autour  de Dalsnibba vivent encore environ deux mille rennes à l’état sauvage. “Nous en rencontreront sûrement” nous avait assurés notre guide. Pas de chance. Les rennes avaient congé ce jour-là!

En été, la population de Geiranger augmente tout à coup : quatre cents personnes y viennent travailler dans le secteur touristique. Mais la saison est courte : de juin à septembre. Puis commence un hiver long et rigoureux. Dans le musée des Fjords, nous pouvons nous faire une petite idée de la vie rude en ces lieux.

Le buffet italien

Vert, blanc et rouge.

Sur l’Athena, vous n’entendrez pas les gens se plaindre de la nourriture. Le capitaine Pinto est d’avis que trois repas par jour ne suffisent pas. A quatre heures, le café est servi, ou le thé. Avec un petit biscuit? Oui, avec un petit biscuit ou des gateaux, des sandwiches aussi. A vous de choisir. Aller dormir l’estomac vide, n’y pensez pas! C’est pour cela qu’à vingt-trois heures un petit casse-croûte est prévu.  Comme ce lundi était sous le signe de l’Italie, nous avons pu déguster des pâtes, des pizzas et tout ce que Mère Miracoli a à offrir. Les passagers avaient été invités à s’habiller de vert, de blanc et de rouge. Pas simple pour les messieurs, alors que les dames étaient belles à ravir.

  1. 05/07/2011 VREUX

    Ne mangez pas trop, vous ne pourrez plus bouger en excursion ! Gros bisous de Romance pour Papou, Mamou et Taty Corinne « qui sont en vacances sur le gros bateau »

  2. 06/07/2011 Bollette

    Coucou Papy et Mamy j’espère que tout va bien Avons vu les photos et Nènène vous suit aussi Bisous des Ardèchois

Laisser un commentaire :

*Information obligatoire

Contrôle anti-robots : veuillez remplir le champ ci-dessous avant de déposer votre avis *